Les Arbres Clepsydres

2018 2020

dimensions variables

structure en métal, plateforme en bois, bols en aluminium, fragments d’objets divers

 

Cette scène contemplative s’anime d’un flux continu de notes lorsqu’on l’alimente en eau. L’impact des gouttes sur les objets laissent émerger un paysage sonore où le temps s’oublie.

Au fil du temps, les notes s’atténuent suivant un rythme qui s’allonge dans le temps jusqu’à s’estomper, créant ainsi une composition sonore évolutive.

 

Fixé sur une plateforme en bois, chaque arbre est constitué de branches métalliques dont l’extrémité accueille un bol. Percés dans leur fond les bols laissent échapper des gouttes d’eau qui, tombant sur les objets les faire sonner.

 

Placé dans une position bien précise sur ces plateforme servant de «terrain de partition», ces objets devenu instrument de musique vont définir la forme des arbres et la compositions sonores. Chaque bol possède une rythmique qui varie dans le temps en fonction de la quantité d’eau dont il dispose, et la hauteur des branches permet de choisir l’intensité des gouttes.

 

Il est donc possible de produire des combinaisons entre les branches, les bols, les instruments pour

faire émerger de composer de nouvelles mélodies.